L'accueil du chien

Le chien que vous attendiez est enfin chez vous !! Vous venez de l'adopter au refuge mais il a tout à apprendre de vous et de votre façon de vivre.

Il est très important que pendant les premiers temps, vous soyez particulièrement vigilants. 

Sortez votre chien toujours en laisse ou en longe pour qu'il se sente un peu plus libre de ses mouvements

Si votre jardin n'est pas clos ou que la clôture est basse,

ne laissez pas votre chien libre et sans surveillance tant qu'il n'est pas parfaitement habitué à son nouveau domaine.

Votre clôture peut présenter des failles, des faiblesses insoupçonnées que votre nouveau compagnon ne manquera pas de découvrir et mettre toute son ingéniosité dans le simple but de prendre la poudre d'escampette.

Un animal abandonné et nouvellement adopté est quelquefois destabilisé, il a perdu ses repères. Il vous faudra lui donner un nouveau rythme de vie, en faisant preuve d'indulgence et de patience.
Il sort de box et il se peut qu'il en ait un peu perdu les notions de propreté alors sortez-le souvent en le félicitant chaque fois qu'il fait ses besoins dehors.

Attribuez lui sa place dés son arrivée et posez les interdits tout de suite, toujours en douceur.

Il est vrai que bien des adoptions montrent que ces chiens ont un pouvoir d'adaptation incroyable, et qu'il ne faut pas prendre peur en sachant que celui qui vous fait craquer a 2 ans de chenil ou plus "dans les pattes". 

Certains chiens ont été battus ou "oubliés" au fond d'un jardin sans jamais voir personne, ceux-là demandent patience et douceur pour devenir votre meilleur ami. Chaque chien demande un temps d'adaptation, plus ou moins long,

 alors ne baissez pas les bras si c'est plus long que ce que vous croyiez.

Pour inculquer les règles à votre chien, vous devez le récompenser lorsqu'il s'y tient. Pour cela,

 utilisez la récompense alimentaire, les caresses et un ton agréable.

La récompense doit avoir lieu au moment même où le chien s'assoit par exemple et non plus lorsqu'il est assis.

Ne forcez pas son affection : parlez-lui doucement, calmement et laissez-le venir à vous de lui-même. Vous arriverez plus vite au résultat que vous souhaitez. 

Vous constaterez, à la lecture de ces lignes, que posséder un animal demande de votre part de la compréhension, quelques connaissances et beaucoup de patience.

N'oubliez pas que le bonheur et la bonne santé de votre compagnon dépendent de vous, mais seront aussi votre récompense.

Si malgré tous ces conseils vous rencontrez un problème, n’hésitez pas à contacter les bénévoles ou salariés du refuge dés l'apparition de vos premières inquiétudes :

N'ATTENDEZ PAS QU'UN COMPORTEMENT INDESIRABLE S'INSTALLE

 n'ayez pas peur de nous questionner, nous sommes là pour ça.

Nadine et Sophie, comportementalistes du refuge, interviennent BÉNÉVOLEMENT pour le suivi des chiens du refuge. N'hesitez pas à leur demander des conseils.